21 juillet 2008

L’extraordinaire tranquillité des choses

2008

Texte de Philippe Malone, Michel Simonot, Lancelot Hamelin, Sylvain Levey.
Mise en scène de Yves Gay.
Théâtre de l’Étoile Grise. Création.

JPEG - 28.3 ko

La ville est au cœur de cette pièce. La ville, c’est-à-dire ce qui fait une ville, n’importe laquelle, quand, au réveil, s’annonce déjà le cheminement houleux du jour. Comme cette ville-ci, précisément, avec les gens d’une banlieue.

Tous sont aux aguets, vivent, bougent, se croisent, se surveillent dans la tension calme des histoires personnelles. Jusqu’à l’embrasement nocturne. 


Un balayage de la ville, à la manière de caméras de surveillance, nous transporte à la rencontre de différents personnages de ce quotidien à la tranquillité presque inquiétante : les vigiles, le fils, Samia, Pierre, la femme au chien, le père, la mère et toutes les autres voix de la rue...

L’extraordinaire tranquillité des choses, signé par quatre auteurs, émane d’une démarche d’écriture commune et singulière.

- Source

Portfolio