21 mars 2003

Cie Le coup de pied de Vénus

Le ciel veut pas de toi

De James Stock

JPEG - 91.6 ko

2003

Traduction : ISABELLE FAMCHON
Mise en scène : LAURENCE SUCH
Assistante travail corporel : JUDITH GARS
Scénographie : PAULINE BERGER, CANDICE MOISE
Machine à voler : LUDIVINE GÉNUINI
Musique : FRÉDÉRIC RIVIÈRE
Création lumière : PIERRE MONTESSUIT
Maquillage : NATHALIE GRASSI (Forum Make Up)
Costumes : LAURENCE SUCH
Visuel : JULIEN IMBERT

Avec :
JUDITH GARS (La Première)
LAURIANNE BAUDOUIN (la Deuxième)
JULIEN TOUATI (Le Garçon)
LAURENCE SUCH (La Mère)
JACQUES HOUSSAY (Le soldat)

JPEG - 17.3 ko

Isolés par l’état de guerre, dans le jardin de la maison familiale, des frères et sœurs s’aiment et se déchirent, sous le regard d’une mère démissionnaire, précipitant par sa passivité sa famille dans le drame.
Il est aussi question de l’absence du père, pilote, disparu. Comment accepteront-ils d’en faire le deuil ? Et de l’arrivée d’un soldat, anti-héro et sauveur improbable.
Le ciel veut pas de toi est une fable au pouvoir libérateur de toute la monstruosité, l’absurdité d’un monde en état de guerre perpétuel. Du rapport de l’enfance à la mort, et des conséquences de l’absence de (re)pères dans cette période de grand bouleversement qu’est l’adolescence.

On est dans le fantastique, le fantasmagorique qui se cogne à la réalité, un merveilleux cauchemar, un conte violent dont on ne sait comment prendre la fin. A travers la poétique imaginaire de l’oiseau, présente tout au long de la pièce, se pose la question de l’espoir d’un monde meilleur, du pouvoir du rêve, de la part d’enfance sur la réalité, des deuils que nous devons faire pour regarder la réalité en face et être les acteurs du monde de demain.

PDF - 756 ko
Dossier de presse

- Source

Portfolio